Distribution de tracts à Paris le 21 décembre 2001

"Distribuer des tracts du FN oui, pour le noël des enfants des prisonniers politiques bretons: NON !"

"Vers 18h30, cinq CRS sont venus nous voir pour, dans un premier temps, lire notre tract. A la fin d'une lecture succincte a eu lieu le premier contrôle d'identité.

Les cartes d'identité de 5 personnes présentes ont été prises.  S'en est suivit une attente d'environ trois quart d'heure durant laquelle les policiers ont passé des coups de fil.

De retour, nos charmants compagnons nous invitent à circuler. Nous leur demandons d'en connaître la raison.

le CRS : "On a des ordres de la préfecture, il ne veulent pas de tracts politiques"
Gaël : "mais alors les personnes qui distribue des tracts du PS, du RPR ou du FN sont hors la loi ?"
le CRS : "non, mais là ce n'est pas pareil, la préfecture ne veux pas de ce genre de tracts"
Gaël : "ça veux dire quoi ce "genre" ?"
le CRS : "c'est tout ! écoutez on reçoit des ordres, à la préfecture, ils n'aiment pas ces tracts alors il faut circuler"
Gaël : "Pourquoi, je ne comprends pas... expliquezr moi quel article de loi punit la distribution de ce genre de tracts !"
le CRS : "je ne connaît pas le code pénal par coeur"
Gaël :"et bien vous devriez c'est votre métier et moi, j'aimerai connaître cette loi, elle doit être toute récente ? "
le CRS : "de toute façon il faut circuler"
Un autre CRS : "faut qui partent, y vont pas nous faire chier, non !" (sic)
La discussion continue : "mais je ne comprends pas, soyez honnête, ce tract n'est pas purement politique mais bel et bien informatif"
le CRS : "de toute façon il faut circuler"
le CRS : "de toute façon il faut circuler"
Gaël : "bon, très bien, et alors si moi je considère que je suis dans mon bon droit que ce passes t'il ?"
le CRS : "et bien, ça ne ce passera pas comme ça, vous finirez au commissariat"

Gaël F.

Citoyen Breton